Le taux de l’incapacité permanente est déterminé en fonction de la nature de l’infirmité, de l’état général, de l’âge, des facultés physiques et mentales de la victime. Ses aptitudes et sa qualification professionnelle sont prises en compte selon un barème indicatif d’invalidité.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
94%

Vous avez parcouru 94% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !