«Vous êtes dans le cadre du statut du fermage entre deux entités juridiques. Ce dernier doit donc s’appliquer et être respecté », alerte Luc Rétif, fiscaliste au centre de gestion et de comptabilité Icoopa. Même si ces ajustements peuvent être perçus comme une mesure de gestion des revenus en cas de conjoncture défavorable.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
69%

Vous avez parcouru 69% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !