Cette technique est certainement la plus efficace mais elle possède aussi ses contraintes. Retarder la date de semis implique moins de jours disponibles pour semer et appliquer les traitements chimiques et peut entraîner un retard de développement de la culture qui pourra diminuer son potentiel de rendement final. C’est une technique qui pourra être appliquée sur les parcelles de l’exploitation avec des problèmes importants de maîtrise des adventices. Ce levier permet de viser 50 % d’adventices en moins. Un décalage efficace sera au moins de 3 semaines par rapport à sa date de semis classique.

Résultats du décalage de la date de semis

Les résultats enregistrés ces dernières années sur la plateforme Herbinnov démontrent l’efficacité du décalage de la date de semis. Décaler le semis permet ainsi de diminuer l’infestation de ray-grass de façon très importante, jusqu’à –83 % pour la récolte de 2017.

Plus d’infos : www.bayer-agri.fr/articles/4752/le-decalage-de-la-date-de-semis-efficace-pour-gerer-les-grosses-infestations.

Bayer