La jeune génération d’agriculteurs doit faire face à de nombreux défis : économiques, environnementaux, sociaux. Le métier fait appel à des compétences techniques, mais il faut aussi savoir gérer une entreprise et des salariés, avoir une bonne connaissance des marchés, de l’évolution des attentes de la société… C’est en partant de ce constat que McDonald’s et ses principaux fournisseurs, avec le soutien des Chambres d’agriculture et de partenaires institutionnels du monde agricole, ont mis en place ce programme destiné à accompagner les jeunes agriculteurs dans les premières années de leur installation.

La continuité du travail engagé dans les filières

L’enseigne entretient un lien fort avec les filières agricoles et ses fournisseurs agroalimentaires. Pour servir en moyenne près de 2 millions de repas chaque jour dans ses restaurants en France, McDonald’s a besoin de volumes importants et privilégie autant que possible les approvisionnements européens et français : plus de 70 % des produits alimentaires ont été achetés en 2015 auprès d’entreprises agroalimentaires françaises. « Il s’agit d’allier qualité et volumes, et cela passe par des relations de long terme et un rapport de confiance avec les acteurs de nos filières », souligne Delphine Smagghe, vice-présidente Achats-Qualité, Développement durable et Relations extérieures de McDonald’s France. « La question d’aider la nouvelle génération d’agriculteurs s’est donc imposée comme un enjeu d’avenir. Nous avons beaucoup échangé avec les partenaires du monde agricole pour bien comprendre ce que nous pouvions apporter à la jeune génération d’agriculteurs et ce qui pourrait finalement les aider dans les toutes premières années décisives de leur installation. »

Dans les coulisses de l’agro-alimentaire

Le programme a d’abord été réalisée avec trois promotions d’une vingtaine de jeunes agriculteurs, selon un format original de sessions courtes associant rencontres professionnelles, visites de terrain et échanges inter-filières. L’objectif : permettre aux jeunes agriculteurs de mieux connaitre les filières et le marché, découvrir de nouvelles clés pour faire face aux évolutions de l’agriculture et élargir leur réseau professionnel. En 2017, la formule s’ouvre à un plus grand nombre de participants : des sessions de 2 jours seront proposées dans cinq régions, avec au total une centaine de participants (20 par groupe). Adapté aux contextes locaux, le programme explore les enjeux « du champ au restaurant », liés notamment à la qualité, l’environnement, les équilibres économiques et les attentes du consommateur. Il est fondé sur la rencontre d’experts et d’intervenants de différents horizons, et sur des visites de sites agro-industriels. L’accent est mis sur les échanges et les retours d’expériences concernant les pratiques agricoles et les nouvelles techniques.

Le début d’une relation solide

Dans un second temps, 2 sessions complémentaires de 2 jours, échelonnées sur une année, seront proposées à une vingtaine de jeunes exploitants qui souhaiteraient travailler régulièrement avec McDonald’s. À l’issue de ces sessions, les participants pourront se voir proposer, sous réserve d’éligibilité, un contrat d’approvisionnement pluriannuel avec l’un des principaux fournisseurs de McDonald’s dans les filières blé, pomme de terre, bœuf, poulet, salade et fruits.

Pour McDonald’s et ses fournisseurs, le Programme est aussi une opportunité d’instaurer un dialogue avec les jeunes producteurs. Au fil de l’année et à travers chaque promotion, une compréhension mutuelle des façons de travailler, des contraintes et des exigences de chacun s’installe. Une manière de bien se connaître pour avancer ensemble et établir un lien privilégié entre partenaires agricoles de demain.

Pour en savoir plus : mcdonalds-programmejeunesagriculteurs.fr