Utiliser le bon anti-limaces

Pour obtenir une répartition homogène, le granulé doit avoir une granulométrie adaptée à l’épandage (60 000 granulés/Kg) mais aussi être résistant à la casse car les granulés anti-limaces doivent assurer une présence au sol prolongée et rester disponible pour les limaces, y compris lorsque les conditions sont très humides. Or les brisures de granulés ne résistent pas à l’humidité, dans ce cas la culture n’est pas protégée dans le temps.

Utiliser l’épandeur le mieux adapté

L’IRSTEA en collaboration avec DE SANGOSSE a mis au point le SPANDO, un épandeur qui permet d’améliorer la régularité des applications mais aussi de réduire les doses appliquées.

Les agriculteurs utilisant cet épandeur ont pu réduire jusqu’à 1,5 Kg/ha la dose d’anti-limaces apportées. SPANDO est équipé d’un grand disque alimenté par 2 tubes, lui permettant d’atteindre les mêmes performances qu’un épandeur d’engrais et d’avoir une excellente répartition sur la largeur de travail. Cet appareil est équipé également d’un DPAE améliorant fortement la précision des doses apportées en éliminant les surdosages et sous-dosages.

Une autre piste pour diminuer le coût du traitement anti-limaces passe par le choix des bons réglages sur l’épandeur ou le micro-granulateur mais aussi par une vérification de la dose apportée sur une surface connue. Pour un même réglage sur des machines identiques, il existe de grandes variabilités de doses apportées.

Au final, on peut faire des économies conséquentes et rentabiliser l’utilisation des anti-limaces en choisissant le molluscicide adapté ainsi que l’épandeur SPANDO.

De Sangosse