Vous êtes abonné

Première visite ?

Inscrivez-vous
publi-information

Sans désherbage du maïs, 43 % du potentiel de rendement est perdu

Désherbage maïs - Sans désherbage du maïs, 43 % du potentiel de rendement est perdu
© Weber/Leifels

Le désherbage du maïs constitue l’un des facteurs clé du rendement. En ne maîtrisant pas les adventices, un maïsiculteur prend un risque pour sa récolte. Les essais conduits par Bayer dans les principales zones de culture du maïs montrent que le désherbage est toujours une stratégie gagnante.

Les rendements en maïs grains peuvent se révéler aléatoires dans le Sud-Ouest, surtout en culture non-irriguée. Le désherbage est un des éléments clés de la conduite de cette culture pour assurer le rendement, indépendamment du facteur météo, et en complément du choix variétal. Un maïs désherbé ne sera pas en compétition, pour l’accès à l’eau et aux nutriments, avec les graminées et dicotylédones levées sous le rang et entre les rangs. De 2013 à 2017, douze essais ont été conduits en Normandie, Bretagne, Aquitaine, Alsace et Bourgogne Franche-Comté, par les équipes techniques de Bayer. Les résultats montrent que sans désherbage, c’est 43 % de rendement en moins.

Le désherbage du maïs, un investissement toujours rentable

En évaluant plutôt les bénéfices que les pertes, le programme herbicide avec une application en pré-levée, complétée par un rattrapage tôt en post-levée, détient le score d’efficacité le plus élevé. Le gain de rendement est alors de 75 % par rapport au témoin. Un positionnement tôt coïncide mieux avec la période de forte sensibilité des adventices, graminées comme dicotylédones.

Converties en gains économiques, les stratégies de désherbage conduisent toutes aux mêmes tendances. Dans ces essais, le programme avec une application en prélevée associée à un rattrapage en post-levée précoce apporte 1740 euros/ha de produit brut, pour un niveau d’infestation faible et 1640 euros/ha en cas de forte pression adventices. Le produit brut de l’essai témoin non désherbé chute de 960 euros en cas de forte pression. Le désherbage est dans tous les cas de figure un investissement rentable.

Dans ces essais, la spécialité appliquée au moment du semis est Adengo® Xtra, une nouveauté herbicide maïs de pré-levée et post-levée précoce (1), à large spectre.

Bayer Adengo Xtra

Traiter tôt, c’est mieux

En raison de son large spectre d’action, l’herbicide extra-concentré Adengo XTRA positionné en pré semis, pré-levée ou post précoce, sur jeunes adventices, limite les rattrapages. Il est notamment efficace sur ambroisie, datura, laiteron, mercuriale, renouées, véroniques… ainsi que sur toutes les graminées.

Plus sur le dossier « Désherbage maïs » :

Imprimer Envoyer par mail Commenter
Publi-Information

Nos dernières vidéos

Sélectionné pour vous

Guide de l'installation des jeunes agriculteurs - 6ème édition

35€

Disponible

AJOUTER AU PANIER

Les 100 ans des tracteurs Renault 

45€

Disponible

AJOUTER AU PANIER

Les sociétés en agriculture - 5ème Edition 

45€

Disponible

AJOUTER AU PANIER