Intervenir tôt accroît le rendement

De 2013 à 2017, douze essais conduits par les équipes techniques de Bayer en Normandie, Bretagne, Aquitaine, Alsace et Bourgogne Franche-Comté, ont permis de comparer des scénarios de traitements optimisés sur maïs : pré-levée / post-levée précoce / post-levée seule précoce et tardive / double post-levée.

Cette synthèse d’essais montre que le programme en pré-levée, complété par un rattrapage en post-levée, détient le meilleur score d’efficacité.

En comparaison avec cet itinéraire technique, les stratégies de désherbage prévues après le semis baissent en performance à mesure que la culture se développe : de 3,8 % de perte d’efficacité au stade 2 à 3 feuilles du maïs jusqu’à 20 % de perte si l’application intervient tardivement autour du stade 8 feuilles. Seule la double post-levée révèle une efficacité équivalente.

Le gain de rendement est alors de 75 % par rapport à un témoin non désherbé.

Dans ces essais, la spécialité appliquée au moment du semis est Adengo® Xtra, une nouveauté herbicide maïs de pré-levée et post-levée précoce (1), à large spectre.

Limiter les rattrapages

Si le gain de rendement est l’objectif numéro 1, la rentabilité de la culture du maïs se mesure aussi au nombre de passage effectués et au temps passé. Choisir la solution au spectre d’action le plus large dès le 1er traitement est aussi un critère important car une bonne efficacité permettra de limiter les rattrapages et contribuera donc in fine à un meilleur rendement.

Bayer Adengo Xtra

(1) Composition Adengo® Xtra : Thiencarbazone-methyl 90 g/l, Isoxaflutole 225 g/l, Cyprosulfamide 150 g/l.

Plus sur le dossier « Désherbage maïs » :