Face au durcissement réglementaire et à l’émergence d’adventices résistantes, les pratiques de désherbage évoluent. Afin d’accompagner les agriculteurs pour assurer la rentabilité de leur exploitation par une gestion efficace et durable des adventices, une piste consiste à capitaliser sur les expériences du plus grand nombre. Sous l’impulsion de Bayer est né en 2016 « Capital propreté parcelles », une démarche innovante entièrement consacrée au désherbage des grandes cultures, qui réunit agriculteurs et experts, en mettant à disposition des informations et des services, tout au long de la campagne.

Vers une évolution positive des pratiques de désherbage

« Notre objectif est de contribuer à une évolution positive des pratiques de désherbage, explique Guillaume Chancrin, responsable technique désherbage chez Bayer. C’est ensemble que nous pourrons construire les stratégies de demain pour préserver les rendements. » Car, face à un désherbage de plus en plus compliqué, il faut affiner sa stratégie, l’adapter, en associant agronomie, comme la rotation, les faux-semis, et lutte chimique.

Guides de désherbage par culture

Avec « Capital Propreté Parcelles », les agriculteurs disposent d’une mine d’informations : des guides de désherbage par culture, des éléments techniques et réglementaires. A chaque étape de l’itinéraire, les abonnés reçoivent une newsletter avec informations clé en main et condensés d’actualité. « Capital Propreté Parcelles » relaie également les résultats des plateformes d’essais Bayer – Herbinnov et Jour de Maïs. La démarche propose par ailleurs des outils d’aide à la décision, comme Gram’ID ou Dicot’ID pour identifier avec certitude les adventices présentes. Pour affûter ses connaissances, Bayer propose même des formations aux techniques de désherbage en région.

Lieu d’échanges techniques privilégié

Toutes les infos sur le désherbage sont en ligne.

Parce que les pratiques évoluent, que la réglementation change, que les exigences diffèrent en fonction des cultures et des régions, « Bayer facilite l’accès à l’information en mettant en ligne sur son site tous les éléments de son guide de désherbage : www.bayer-agri.fr/dossiers/4151/conseils-en-desherbage-avec-capital-proprete-parcelles.

Actualisé au fil des semaines, ce dossier permet de retrouver en un clic la bonne info, au bon moment : conseils agronomiques et phytosanitaires, bonnes pratiques et réglementations.

A chaque étape clé du désherbage des céréales, on trouve conseils et partages d’expériences. Le guide désherbage permet ainsi d’anticiper les interventions. À ce titre, l’intérêt des interventions précoces, dès l’automne, permettant de sécuriser le potentiel rendement sur céréales, sera prochainement à sa Une.

Bayer