Soufflet inaugure en France sa plus grande malterie
/
  • Visite d'une malterie ( Photo : GFA (Dufumier) Visite d'une malterie ( Photo : GFA (Dufumier)

  • Trempe. Les grains d'orge sont humidifiés dans le local de trempe climatisé. Les cuves de trempe ont une capacité de 550 tonnes. Le diamètre atteint 22 mètres.

  • Trempe : La couche de grain est haute de trois mètres. Le lavage est automatique dessus et manuel en dessous de la couche. Le procédé économise 30 % d'eau par rapport à la moyenne des autres malteries du groupe Soufflet. L'usine consomme 2 millions de mètres cube d'eau par an.

  • Transport : Après réception et stockage en silo, les grains d'orge sont transportés par voie aérienne sur le site, ce qui limite les rotations de camion au sol.

  • Germination : Une fois humidifiée, l'orge est mise en germination dans cinq germoirs circulaires de 34 mètres de diamètre et d'une capacité de 550 tonnes chacun.

  • Germination : La durée de germination est de 5 jours. Le lavage est automatique au dessus et en dessous du plateau.

  • Touraillage : Les grains germés sont séchés au cours de l'étape de touraillage. Le diamètre du plateau fait quarante mètre. Le chauffage est indirect avec récupérateurs de chaleur par échangeurs tube de verre. L'économie d'énergie générée est de l'ordre de 19% par rapport à la moyenne des malteries du groupe.

  • Contrôle : Des ordinateurs de contrôle permettent de vérifier les paramètres, à l'entrée de la salle de touraillage.

  • Stockage : Le nouveau silo de stockage du malt a une capacité de 17 000 tonnes

  • Logistique : La malterie est basée à Nogent sur Seine, en bordure du fleuve, et 80 % du trafic devrait se faire par voie d'eau.

  • Conteneurs : Le malt est expédié soit en sac, soit en conteneurs. L'usine est dédiée à 100 % pour le marché d'exportation.

  • Exportation : Le malt est expédié essentiellement vers l'Asie et l'Amérique latine. La multinationale Heineken est le principal client.

  • Echantillon : Des échantillons de malt permettent de tester la qualité au laboratoire.

  • Echantillon : Des échantillons de malt permettent de tester la qualité au laboratoire.

  • Laboratoire : Calibrage, taux de protéine, alpha amylases … La qualité des malts est testée au laboratoire.

  • Calibrage : Le calibrage est mesuré au laboratoire

Le Groupe Soufflet, le deuxième plus grand malteur mondial, a inauguré jeudi sa plus grande unité de production, d'une capacité de 165.000 tonnes de malt par an, à Nogent-sur-Seine, dans l'Aube.

« Les 300.000 tonnes d'orge annuelles nécessaires sont collectées auprès de 1.750 agriculteurs dans un rayon de 50 km au nord et de 180 km au sud de Nogent-sur-Seine. Chaque jour, 550 tonnes d'orge françaises y sont transformées », se félicite le groupe Soufflet.

La production de la malterie est affectée à l'exportation vers l'Asie et l'Amérique latine principalement, des régions où la consommation de bière est en croissance.

Le projet est né en 2005 et les premiers travaux ont débuté en 2008. La construction aura duré un an et demi.

En plus d'être le coeur historique du Groupe Soufflet, Nogent-sur-Seine se situe dans le plus grand bassin français de production d'orge de brasserie, et l'accès au fleuve permet à la malterie de faire jouer des avantages compétitifs à l'exportation.

(Textes et photos : Alexis Dufumier)