Un palmarès riche en innovations
/
  • Meier Brakenberg est récompensé de la seule médaille d’or pour son aspirateur d’auges Speedy. Ce système évite à l’éleveur la corvée de nettoyage des auges à la main. Le dispositif est raccordé au pistolet du nettoyeur à haute pression. Les restes de nourriture sont décollés par la pression puis recueillis dans un réservoir ou évacués dans la fosse à lisier. Une simple commutation sur la buse de nettoyage permet ensuite d’utiliser la lance pour le lavage de l’auge vide.

  • Fanon est récompensé pour son complément alimentaire Rupiol Sunline garanti sans huile de palme.

  • Kerbl propose une solution pour simplifier les soins sur les onglons. En effet, la pose de talonnettes nécessite l’utilisation de colle composite dont le durcissement dépend de la température ambiante. Dès que la température est inférieure à 20°C, l’adhésion est mauvaise et il faut souvent remettre une talonnette. Le HeatBox est composé de deux chambres qui maintiennent en permanence la colle à 20°C. La première peut recevoir un pistolet de dosage avec sa cartouche et il est possible de maintenir la cartouche de rechange à la température de travail dans la seconde chambre.

  • Inateco a développé Sentinel, un robot de distribution de la litière pour les élevages de volailles. Mobile, Sentinel est installé au plafond du poulailler. Il est équipé de capteurs visuels et thermiques afin de distribuer la litière dans les zones où le fumier est humide. Sentinel est capable de travailler sur une longueur de 200 m et s’alimente en paille hachée, pellets, copeaux ou sciure grâce à un tuyau pneumatique. Il est possible d’installer des capteurs supplémentaires pour la mesure de la teneur en dioxyde de carbone ou d’ammoniac.

  • Bräuer Stalltechnik a développé un cornadis autobloquant qui offre plus de confort à l’animal lorsque sa tête est en position basse et limite le bruit du mouvement des barres pivotantes. Pour y parvenir, le logement de la barre et le dispositif de pivotement sont déplacés en position horizontale, ce qui donne une ouverture de 36 cm. En position de contention, le déplacement de la barre réduit la largeur de cou à 21 cm.

  • Le néerlandais Spinder reçoit une médaille d’argent pour son système de gestion des portillons dans les stabulations. Avec l’Autolift, tous les portillons situés sur l’itinéraire quotidien des vaches pour aller à la salle de traite sont équipés d’un groupe d’entraînement connecté à une station de commande. Des capteurs détectent le statut d’ouverture du portillon. L’éleveur peut gérer l’ensemble de l’installation, les ouvertures et les fermetures depuis une application sur son smartphone.

  • Spinder est également récompensé pour des cornadis commandés à distance. Depuis son smartphone, l’éleveur peut commander le blocage du cornadis et être averti en cas d’anomalie, par exemple lorsque les animaux sont bloqués trop longtemps.

  • Wasserbauer présente Nano, un robot d’affourragement à déplacement autonome. Il se raccorde automatiquement au système de prélèvement dans le silo LIft, ce qui évite de mettre en place une cuisine spécifique.

  • SmaXtec présente le 360, un bolus équipé d’un ensemble de capteurs (accélération, température…) qui évite de mesurer le pH du rumen pour établir un diagnostic de l’état de santé de l’animal.

  • Le spécialiste du taxi à lait Förster présente le All In One-Colostrum, une solution pour simplifier la distribution du colostrum. L’objectif du système est d’éviter une baisse de température trop importante du liquide afin que les veaux ne refusent pas de boire pendant les premières heures critiques. L’innovation consiste en un couvercle supplémentaire qui intègre un tube spiralé en acier inoxydable. L’eau tempérée qui circule dans le tube chauffe le colostrum à la température d’abreuvement optimale.

  • Witte Lastrup lance le Clean 9T, un système de nettoyage des déflecteurs pour les convoyeurs tubulaires à chaîne. Ainsi, les restes de nourriture ne peuvent pas moisir dans le déflecteur. Le BiPass peut être installé sur la plupart des déflecteurs du marché.

  • Dans le cadre des réflexions sur l’avenir de la castration des porcelets, Dumoulin a développé Taintstop. Ce complément alimentaire vise à diminuer les teneurs en scatol et donc la nuisance liée à l’odeur de la viande des porcs non castrés.

  • Big Dutchman veut réduire les à-coups lors du démarrage des installations d’alimentation sèche avec sa nouvelle roue d’entraînement DR 1500. Cette roue n’est pas en métal mais en plastique résistant et élastique. Au démarrage, l’installation n’est tirée que par deux dents, ce qui ménage les chaînes et les roues tout en diminuant l’usure. Sur les longs trajets de convoyage, les dents élastiques s’appuient légèrement en arrière, la chaîne est plus proche de la roue et la transmission de force est répartie sur les autres dents, jusqu’à sept au total.

  • Pig T de Big Dutchman est surnommé « toilettes pour porcs ». Cette solution permet de séparer les solides et liquides des excréments immédiattement après la déjection. Ces « toilettes » sont constituées d’une bande transporteuse à éléments en plastique. L’urine et les autres liquides s’écoulent par les orifices pratiqués entre ces éléments dans un bac intégré au bâti porteur. Les éléments solides sont transportés hors de la case par la bande.

  • Hog Slat propose lui aussi une solution pour maintenir les déflecteurs parfaitement propres dans les systèmes d’alimentation sèche. L’EZ Clean Corner est un déflecteur de 60 mm de diamètre présentant un clapet de nettoyage transparent.

  • Aumann Hygientechnik propose un chariot de nettoyage et désinfection des circuits d’eau dans les bâtiments de volailles. Le dispositif est équipé d’un système à ultra-sons qui élimine les biofilms et empêche leur formation ultérieure.

  • Seleggt propose une solution alternative à la destruction des poussins mâles dans la filière des poules pondeuses. Le procédé utilise deux méthodes (analyse hormonale et mesure spectroscopique) qui nécessitent de percer la coquille de l’œuf sur son côté arrondi pour déterminer le sexe de l’œuf. Le rendement horaire est de 3 500 œufs.

  • Urban est récompensé pour le Vital Control, un thermomètre numérique à lecteur RFID. Ce dispositif permet de mesurer la température rectale de chaque animal, l’enregistrer, réaliser des courbes de température et les transmettre au vétérinaire si c’est nécessaire.

  • Schippers lance le MS Korund, un dispositif qui surveille préventivement et analyse en même temps l’onglon du bovin. En sortie de salle de traite, la vache laitière arrive à un portillon de sélection. Pendant que la vache se tient dans une couche d’eau, l’appareil examine le dessous de ses onglons par ultrason et la pèse au moyen d’un dispositif intégré. Un algorithme analyse les informations recueillies et décèle les écarts. Lors du passage suivant, les vaches présentant des anomalies sont séparées et conduite vers le box de traitement.

  • Agrosoft propose le CBS, un système automatique d’analyse d’image 3D. Le dispositif analyse la condition physique de l’animal ainsi que son allure après chaque traite. L’objectif est de détecter rapidement les boiteries.

  • Förster-Technik propose le thermomètre « Smart » saisit électroniquement la température rectale des veaux et des bovins. Ces données peuvent être transmises au cloud Förster-Technik, avec d’autres paramètres sanitaires tels que la position des oreilles, l’écoulement nasal, l’état des yeux et l’appréciation des excréments.

  • Nedap est récompensé pour le CowControl, un dispositif permettant d’identifier une vache grâce à la réalité augmentée. Pour chaque animal ainsi identifié, le système affiche les données sur la fertilité ainsi que d’autres informations indispensables, ce qui évite de transporter les gros classeurs dans la stabulation. Ce système s’adresse aux grands troupeaux.

  • Le SmartFlow de Nedap est un compteur à lait électronique ne présentant ni rétrécissement, ni discontinuité, de façon à ne pas freiner le débit de lait. Les données sont transmises par liaison radio UHF.

  • DeLaval simplifie le changement des manchons de traite avec la cartouche Evanza. Cette cartouche réunit le manchon et la coupelle, ce qui simplifie fortement l’opération de remplacement.

  • Le spécialiste de l’installation de traite DairyMaster propose un logiciel d’optimisation de la traite en manège. Grâce à l’historique de traite de chaque vache, le Mission Control optimise la vitesse du carrousel en prenant en compte le temps de traite restant.

  • Prinzing présente son robot nettoyeur Multirob. Conçu pour les caillebotis, il est équipé d’une brosse rotative articulée qui assure le nettoyage autonome de la logette.

Eurotier se déroulera du 13 au 16 novembre 2018 à Hanovre, au cœur de l’Allemagne.

Corinne Le Gall