Bednar : le SwifterDisc à la loupe
/
  • Le SwifterDisc XO 6000 F est un déchaumeur à disques indépendants semi-porté de 6 m de largeur de travail. Réglage hydraulique, belles finitions, la première impression est bonne. La conception de la machine offre une bonne vue depuis la cabine. La forme du châssis laisse peu de place pour que la terre s’accumule.

  • Le Bednar hérite de deux rangés de disques de 520 mm de diamètre montées en V. C’est le modèle « Agressif », un disque crénelé qui offre plus de surface de contact avec le sol.

  • Les disques sont montés deux par deux. Ils sont reliés au châssis par des brides équipées de boudins élastomères pour assurer une sécurité non-stop.

  • Au travail, l’outil repose sur le rouleau arrière ainsi que sur deux roues placées aux extrémités avant. L’essieu est relevé au travail.

  • Pour modifier la profondeur de travail, il faut placer des cales plus ou moins épaisses sur les vérins du rouleau (qui actionnent également les roues avant).

  • Plusieurs épaisseurs de cales sont disponibles. Des supports permettent de stocker les cales non utilisées.

  • Le vérin positionné entre le timon d’attelage et le châssis sert à relever l’avant de la machine. Au travail, il est mis en flottant.

  • Le SwifterDisc est attelé sur les bras de relevage. Cela permet de tourner pratiquement à 90° lors de demi-tours.

  • Les flexibles disposent de leur rangement mais ne sont pas identifiés. Il faut donc bien veiller à les appairer. Cette machine nécessite quatre distributeurs à double effet.

  • Ce déchaumeur est équipé d’une béquille mécanique. Elle n’est pas au niveau du reste de la finition.

  • Le repliage s’effectue en deux parties. L’essieu de transport est placé entre les disques et le rouleau.

  • Deux crochets verrouillent l’outil replié au transport. Ils se déverrouillent automatiquement lors du dépliage.

  • Pour tracter notre déchaumeur, nous nous sommes équipés d’un John Deere 6195M de 195 ch. Celui-ci emmène aisément le déchaumeur jusqu’à 15 km/h sur des terres faciles à travailler. Il faudra peut-être une vingtaine de chevaux supplémentaires pour des parcelles plus argileuses et/ou un travail plus profond.

  • Après le passage du déchaumeur à 13 km/h à 5 cm de profondeur, les repousses de colza sont détruites.

  • Le travail se révèle uniforme et régulier. Il est renforcé par le rouleau « V Ring », qui assure un bon rappui du sol, idéal pour les faux semis.

  • Hormis quelques détails d’ergonomie perfectibles, ce déchaumeur nous a fait forte impression.