La Fnab, le réseau Action climat, la Fondation Nicolas Hulot et Greenpeace France mobilisent les citoyens au travers d’une pétition « contre les dérives de l’industrialisation du bio », lancée le 29 mai 2019. « L’objectif est de réunir 500 000 signatures. Si ça ne suffit pas, un million. C’est la seule solution pour se faire entendre par le ministre », soutient Jean-Paul Gabillard...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
100%

Vous avez parcouru 100% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !