«La période automnale constitue un déséquilibre classique, les naissances de veaux laitiers atteignant leur pic à cette saison. Les inquiétudes semblent pourtant se renforcer cette année. Malgré le recul du nombre de veaux issus du troupeau laitier (- 3,5 % par rapport à 2018), les ventes sont particulièrement difficiles », explique Lina-May Ramony, économiste à l’Institut de l’é...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
25%

Vous avez parcouru 25% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !
Votre analyse du marché - Veaux

Les prix se stabilisent

Si le nombre de vêlages reste suffisant pour les besoins exprimés, le déséquilibre entre l’offre et la demande est moins marqué que ces dernières semaines.