C’est le niveau d’exportations françaises de semences et plants pour la campagne 2017-2018. Avec une nouvelle hausse de 1,7 %, l’Hexagone reste à la première place mondiale, notamment en semences de grandes cultures, maïs en tête. Les exportations de semences de cette céréale progressent de 7 % en 2017-2018, à 577 millions d’euros. La hausse des exportations de plants de pommes de terre atteint, quant à...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
70%

Vous avez parcouru 70% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !

C’est le niveau d’exportations françaises de semences et plants pour la campagne 2017-2018. Avec une nouvelle hausse de 1,7 %, l’Hexagone reste à la première place mondiale, notamment en semences de grandes cultures, maïs en tête. Les exportations de semences de cette céréale progressent de 7 % en 2017-2018, à 577 millions d’euros. La hausse des exportations de plants de pommes de terre atteint, quant à elle, pas moins de 16,5 % pour une valeur totale de 87 millions d’euros. L’Allemagne est le premier pays partenaire de la France, avec une reprise, cette année, des exportations de 9 %. Elles grimpent aussi de 5 % avec les pays de l’est de l’Europe (notamment la Hongrie, la Pologne, et la République tchèque).