Malgré une conjoncture difficile, les ventes de taureaux reproducteurs aubracs et salers ont fait carton plein. Le 2 avril, les 34 veaux aubracs présentés par la station de la Borie, à Saint-Chély-d’Aubrac (Aveyron), ont trouvé preneur. Une deuxième vente, le 16 avril, a concerné 35 autres veaux. Les prix moyens respectifs atteignaient 3 222 € et 3 420 €, en légère baisse...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
59%

Vous avez parcouru 59% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !