Le 12 avril dernier, la station de contrôle individuel du Domaine des Rues, à Chenillé-Champteussé (Maine-et-Loire), a mis en vente 24 de ses reproducteurs, dont 23 ont été vendus. Les enchères ont atteint un montant moyen de 3 178 € par taureau, « un des records pour cette vente de printemps, malgré le contexte agricole actuel », s’est félicitée la station dans un communiqué...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
Si vous êtes abonné, cliquez ici pour vous connecter et poursuivre la lecture
57%

Vous avez parcouru 57% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !