La filière cunicole française est confrontée à un véritable effondrement de la consommation. Les ménages se détournent de cette viande, en particulier les lapins entiers. Les abattages ont reculé de 5,5 % en 2016 par rapport à 2015, et de 7,1 % sur les sept premiers mois de 2017 à 22 860 tonnes équivalent-carcasse (tec).
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
100%

Vous avez parcouru 100% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !