C’est le cours moyen du lapin vif en France pour les quarante-quatre premières semaines de 2018, en hausse de 6 % par rapport à l’an passé. Toutefois, « entre janvier et novembre, l‘indice de coût de l’aliment progresse de 4,3 % par rapport à 2017, en lien avec le recul des stocks mondiaux de céréales », souligne l’Institut technique de l’aviculture (Itavi).
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
100%

Vous avez parcouru 100% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !