Depuis lundi, les éleveurs de palmipèdes gras des zones touchées par la grippe aviaire ne peuvent plus mettre en place de canetons ni d’oisons (lire aussi page 19). C’est ce qu’a annoncé Stéphane Le Foll, le 14 janvier, dans le cadre de la mise en place d’un plan d’assainissement des bâtiments. « Dans quinze départements du Sud-Ouest, il n’y aura plus aucun animal sur pattes au 15 avril ...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole

Pour y accéder : 3 possibilités !

29%

Vous avez parcouru 29% de l'article

Vous êtes déjà abonné, inscrivez-vous.

Inscrivez-vous ou identifiez-vous en haut du site. Vous aurez besoin de votre numéro d’abonné.

Je m'inscris
Vous n’êtes pas abonné, abonnez-vous.

Profitez de l’intégralité des contenus du site en vous abonnant en formule Intégrale ou 100% Numérique.

Je m'abonne
Vous n’êtes pas abonné, découvrez gratuitement.

Profitez, sans engagement, de tous les services de La France Agricole pendant 1 mois, y compris l’accès complet au site Internet.

Je decouvre