La collecte de céréales biologiques en 2019-2020 s’annonce en forte hausse : + 212 000 tonnes sur un an. La faible collecte de l’année précédente s’explique par une baisse des rendements liée aux mauvaises conditions climatiques. Sur cinq ans, elle aura augmenté de 157 %, selon Marion Duval, adjointe du chef de l’unité des grains et du sucre de FranceAgriMer.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
71%

Vous avez parcouru 71% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !