Le ministère chinois du Commerce a annoncé, le 9 janvier, que son négociateur se rendrait aux États-Unis afin de signer un accord partiel qui mettrait en pause la guerre commerciale qui oppose les deux pays. Ce dernier était attendu le 15 janvier.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
100%

Vous avez parcouru 100% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !