L’activité sur le Maghreb est en repli. Les engraisseurs italiens se montrent moins demandeurs et sont prêts à faire pression sur les prix. Les écarts de valorisation sont plus marqués en fonction des dates post-vaccination. Le marasme est important dans la marchandise ordinaire non vaccinée expédiée vers l’Espagne. Le climat commercial est plus calme dans le centre du pays où l’offre est plus étoffée. En...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
73%

Vous avez parcouru 73% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !