Weidemann complète son offre avec un gros gabarit. Depuis le salon Agritechnica, le constructeur allemand propose la série 90 qui sera disponible à la mi-2018. Cette chargeuse sur pneus est dotée d’un bras de levage et d’un axe de godet atteignant la hauteur maximale de 4,26 m, ce qui offre une charge de basculement avec godet de 5 290 kg. Le poids total est d’environ 10,7 tonnes. La série 90 va également inclure un chariot télescopique. Ce dernier aura un poids total de 11,2 tonnes et une charge de basculement avec godet droit de 6 594 kg. La 9080T sera lancée sur le marché fin 2018.

© © Vincent Gobert

Deux types de motorisation sont proposés. De série, la machine dispose d’un moteur Deutz 3,6 l développant une puissance de 136 ch. Les gaz d’échappement sont traités avec un ensemble DOC et SCR. Un filtre à particules diesel est disponible en option. Il intégrera la machine en 2020 pour la conformité avec la réglementation antipollution Euro 5. Un moteur Deutz 4,1 l de 156 ch est également disponible en option. Il intègre cette fois les trois dispositifs de traitement des gaz d’échappement. La série 90 est équipée en option de la nouvelle boîte de vitesses Power Drive 370, hydrostatique.

La longueur totale de la 9080 avec godet est de 7,10 m pour une largeur de 2,39 m avec des pneus standards. La hauteur de la chargeuse est de 3,10 m. En raison de leur taille et de leur poids, les modèles sont équipés d’une articulation et d’un essieu arrière oscillant. L’angle de braquage de 40° permet d’avoir un rayon de braquage de 4,90 m au-dessus des pneus et un rayon intérieur de 2,45 m.

En cabine, l’écran de 7 pouces donne une vue sur les fonctions de la machine. Le débit d’huile hydraulique peut être réglé manuellement via l’élément de commande « Jog Dial ». La performance hydraulique s’élève en série à 150 l/min. L’option High-flow permet d’atteindre les 180 l/min. Il est également possible d’ajouter un 4e circuit hydraulique et un amortisseur de bras de levage. Enfin, la chargeuse dispose d’un dispositif d’attelage manuel et en option, d’un dispositif d’attelage automatique de la remorque.

© © Vincent Gobert

© © Vincent Gobert