Elle s'intègre derrière la benne, de la même façon que les modules d'épandage de fumier, de transbordement et de déchargement à tapis caractéristiques de la marque.

A l'arrière de la caisse, deux vis prennent en charge la matière poussée par le fond. Les vis mènent les plaquettes à une écluse rotative. A sa sortie, elles sont emportées par un flux d'air et parcourent un tuyau en plastique flexible jusqu'au lieu de stockage.

La soufflerie peut éjecter les copeaux jusqu'à 10 m de hauteur et 30 m de largeur. Fliegl annonce un débit de 1 m3/min.

La prise de force entraîne la soufflerie. Toutefois, une variante consiste à l'alimenter par un moteur électrique de 18,5 kW. Le réglage de la soufflerie se fait depuis un pupitre mobile à l'arrière de la benne.

N.L.