Après la vague des variations continues lors de la dernière édition d'Agritechnica, la version de 2011 sera placée sous le signe du choix. En effet, la plupart des constructeurs offrent le choix entre la variation continue et une boîte semi-powershift au-dessus de 140 ch.

Case IH, qui ne proposait qu'une boîte full-powershift sur son chef de file Magnum, dispose maintenant de la variation continue CVX.

De son côté, Massey Ferguson remplace ses 7400 à variation continue par les 7600 qui offrent le choix entre cette Dyna-VT et la boîte semi-powershift des 6400.

Chez Deutz-Fahr, la montée en puissance des modèles TTV à variation continue s'accompagne d'une évolution de la boîte semi-powershift.

John Deere, qui propose déjà les deux solutions, se lance dans une boîte alternative combinant le confort de la variation continue et le rendement de la transmission mécanique.

Seul Fendt poursuit sur sa voie du 100 % variation continue. 

Minisommaire

  • John Deere : la transmission DirectDrive
  • Steyr : un tracteur fonctionnant au gaz
  • Case IH : la variation continue sur les Magnum
  • Case IH : moteurs SCR sur les Maxxum
  • Deutz-Fahr : le L 730 de 220 ch
  • Deux-Fahr : plus de puissance pour les TTV
  • Fendt : trois nouveaux 700
  • Fendt : un chauffeur pour deux tracteurs
  • JCB : deux modèles dans la gamme 8000
  • John Deere : un entraînement électrique sur le 6210 RE
  • John Deere : une masse avant
  • Massey Ferguson : moteur Sisu sur les 3600 VSF
  • Massey-Ferguson : deux transmissions pour le 7600
  • New Holland : de la puissance avec les T9
  • Same : le Frutteto passe au Tier 3
  • Valtra : SCR de seconde génération pour les S et les T 

VOIR EGALEMENT :

FENDT

Un chauffeur pour deux tracteurs

Le constructeur bavarois combine les récentes avancées en autoguidage et dans l'automatisation de la conduite des tracteurs avec son dispositif GuideConnect. Ce nouveau système permet à un chauffeur de piloter un tracteur à distance tout en étant au volant d'un second tracteur. Les deux engins communiquent par GPS, wifi et ondes radio. Le chauffeur utilise le terminal Vario pour indiquer quel tracteur sera le maître (celui qu'il pilote) et lequel sera l'esclave. Il programme aussi la distance à maintenir entre les deux tracteurs. En bout de champ, le tracteur sans chauffeur attend que son guide ait terminé sa manoeuvre pour effectuer la sienne et se remettre dans les bonnes traces, toujours en respectant la distance entre les deux engins. De nombreux dispositifs de sécurité permettent au chauffeur de garder le contrôle sur le tracteur « esclave ». Cette solution s'adresse aux agriculteurs qui travaillent seuls et leur permet de doubler le débit de leur chantier.

Retour au sommaire

JOHN DEERE

La transmission DirectDrive

John Deere lance une transmission inspirée de la technologie des automobiles de luxe : la DirectDrive. Fondée sur le principe du double embrayage, cette boîte offre le confort de conduite d'une variation continue mais reste entièrement mécanique, ce qui lui permet de limiter les pertes de puissance. Les deux embrayages sont placés à l'entrée de l'arbre sommateur. Lorsque l'un des embrayages est fermé pour engager un rapport, le second reste ouvert mais le rapport suivant est déjà sélectionné. En engageant les deux embrayages à tour de rôle, la transmission ne provoque pas d'à-coups et le chauffeur a l'impression de conduire une variation continue. Au niveau des pignons, John Deere emploient des asservissements électromagnétiques, comme en Formule 1, pour accélérer les changements de rapports et de gammes. Cette transmission sera proposée sur la série 6 R.

Retour au sommaire

STEYR

Un tracteur fonctionnant au gaz

Deux ans après la présentation d'un tracteur fonctionnant avec un mélange de gaz et de gazole, Steyr franchit une marche supplémentaire avec son Profi 6125 fonctionnant au gaz à 100 % Ce tracteur emprunte la technologie utilisée en automobile sur les véhicules GPL. Le moteur de 3 litres de cylindrée peut délivrer 136 ch. Ce type de tracteur s'adresse en priorité aux producteurs de biogaz qui pourront alimenter directement leur tracteur, après avoir filtré et purifié leur gaz.

Retour au sommaire

CASE IH

La variation continue sur les Magnum

Les Magnum CVX débarquent en Europe. Lors de l'achat d'un Magnum, l'utilisateur pourra donc choisir entre la boîte full-powershift et la variation continue. Parallèlement, la série sera équipée d'un moteur FPT (Fiat Power Train) conforme à la norme Tier 4 et utilisant la technologie SCR. Enfin, la famille Magnum accueille un nouveau chef de file avec le Magnum CVX 370 qui délivre 419 ch de puissance maximale.

Retour au sommaire

CASE IH

Moteurs SCR sur les Maxxum

Le coeur de gamme Maxxum s'offre un coup de jeune avec l'arrivée d'un nouveau moteur conforme à la norme Tier 4 et doté de la technologie SCR. Six modèles de 143 à 176 ch, à quatre ou six cylindres, composent cette série. Deux niveaux d'équipements sont toujours proposés : classique ou Multicontroller mais désormais, les deux reçoivent une injection par common-rail, l'injection mécanique des versions classiques ne permettant plus de répondre aux normes antipollution.

Retour au sommaire

DEUTZ-FAHR

Plus de puissance pour les TTV

Deutz-Fahr étend se gamme d'Agrotron TTV à variation continue vers le haut avec trois modèles de 223 ch (Agrotron 7210), 240 ch (Agrotron 7230) et 263 ch (Agrotron 7250). Tous sont équipés d'un moteur Deutz de 6,1 litres, conforme à la norme Tier 4. Sur ce moteur, la pression d'injection est passée de 1.600 à 2.000 bars. Ces nouveaux TTV bénéficient d'une cabine dont l'ergonomie a été entièrement revue et d'un joystick de pilotage confortable qui faisait défaut sur les anciens TTV. Le principe de conduite reste le même.

Retour au sommaire

DEUTZ-FAHR

Le L 730 de 220 ch

Deutz-Fahr ajoute un modèle à son offre de forte puissance en full-powershift. Désormais, la série L sera dominée par le L 730 de 220 ch. Cette série bénéficiera d'une nouvelle transmission powershift en 2 x 12 (au lieu de 2 x 10 précédemment), ce qui permet d'atteindre 16 km/h dans la première gamme. Le changement de gamme intervient donc uniquement pour passer en mode transport.

Retour au sommaire 

FENDT

Trois nouveaux 700

Fendt complète par le bas la série 700 lancée au début de l'été avec le 714 de 145 ch, le 716 de 165 ch et le 718 de 180 ch. Ces tracteurs possèdent les mêmes caractéristiques que leurs grands frères de plus de 200 ch. Seul l'essieu arrière change sur les deux plus petits modèles.

Retour au sommaire

JCB

Deux modèles dans la gamme 8000

Après les 7000, JCB étoffe son catalogue de tracteurs à quatre roues inégales avec deux modèles de la série 8000. Le 8280 de 279 ch et le 8310 de 306 ch sont tous les deux équipés d'un moteur Sisu de 8,4 litres. Ils sont dotés d'une transmission à variation continue. L'une des originalités du tracteur est le système Activ Traction qui adapte le régime du moteur au coefficient de patinage.

Retour au sommaire

JOHN DEERE

Une masse avant

John Deere a revu le design de ses masses frontales afin de faciliter leur attelage. Ainsi, le chauffeur peut fixer la masse sur les bras inférieurs même lorsque le tracteur n'est pas parfaitement aligné.

Retour au sommaire

JOHN DEERE

Un entraînement électrique sur le 6210 RE

Successeur des 7430 E et 7530 E, le 6210 RE est un tracteur équipé d'un générateur électrique entraîné par le vilebrequin. Mais contrairement à ses prédécesseurs, il pourra fournir de l'électricité lorsqu'il sera en mouvement et non plus uniquement à l'arrêt. Il sera donc capable d'entraîner un outil tel qu'un distributeur d'engrais.

Retour au sommaire

MASSEY FERGUSON

Moteur Sisu sur les 3600 VSF

Changement de motorisation pour la gamme de tracteurs spécialisés MF 3600 V, S et F. Les trois modèles de 84, 94 et 102 ch bénéficient désormais d'un moteur Sisu avec une injection par common-rail. La cabine a été élargie et bénéficie d'un accoudoir multifonctions.

Retour au sommaire

MASSEY FERGUSON

Deux transmissions pour le 7600

Massey Ferguson renouvelle son coeur de gamme avec l'arrivée des 7600 en remplacement des 7400. Les quatre modèles couvrent une plage de 185 à 215 ch. Ils sont tous équipés de moteurs Sisu utilisant la technologie SCR. Ils peuvent être livrés en version Dyna-VT avec la variation continue ou Dyna-6 avec une boîte à six rapports sous charge. En finition « Exclusive », les 7600 sont équipés d'un joystick multifonctions et de distributeurs électriques.

Retour au sommaire

NEW HOLLAND

De la puissance avec les T9

New Holland présente le fleuron de sa gamme, le T9. Ce tracteur articulé échappé des grandes plaines américaines couvre une plage de puissance de 390 à 669 ch au maximum. Le moteur, fourni par FPT, est de 9 ou 13 litres. Les quatre premiers modèles de 390 à 557 ch sont compatibles avec le gabarit routier et pourront circuler sur la voie publique. En revanche, le T 9.615 et T 9.670 devront se déplacer en convoi exceptionnel.

Retour au sommaire

SAME

Le Frutteto passe au Tier 3

La gamme de tracteurs spécialisés s'offre elle aussi un petit coup de jeune avec l'arrivée d'un moteur conforme à la norme Tier 3 sur les Frutteto. La nouvelle série Frutteto 3 comporte cinq modèles de 82 à 106 ch avec une motorisation à 3 ou 4 cylindres. La cabine a été redessinée et adopte une configuration à quatre montants pour une meilleure visibilité.

Retour au sommaire

VALTRA

SCR de seconde génération pour les S et les T

Les deux gammes de forte puissance de Valtra bénéficient désormais d'un nouveau moteur maison Sisu conforme à la norme Tier 4. Il s'agit d'un moteur SCR de deuxième génération. Sa particularité est la présence d'un catalyseur DOC (Diesel Oxydation Catalyst) sous le capot qui allège le travail du réacteur SCR placé sous le silencieux et donc la taille de ce dispositif. Parallèlement, le terminal en cabine se modernise avec l'arrivée de la couleur et de certaines fonctions comme la possibilité de modifier les séquences de bout de champs enregistrées.

Retour au sommaire

Corinne Le Gall