Schuitemaker continue d’approfondir les mesures effectuées en dynamique ses autochargeuses. Le constructeur place désormais jusqu’à 10 capteurs dont un appelé NIR sur ses machines. Toutes les trois secondes, ils mesurent poids, position et qualité. Pour ce dernier paramètre, ce sont l’humidité et les protéines qui sont estimées. Pour arriver à ce résultat, Schuitemaker s’est associé au spécialiste italien de cette électronique embarquée, Dinamica Generale. C’est lors du salon Agritechnica en novembre 2017 que ces constructeurs partenaires ont dévoilé leur dernière version.

Dans le détail, grâce à la technologie infrarouge, la teneur en matière sèche de la matière chargée est mesurée. Le traçage des données est aussi effectué et ces dernières sont centralisées. Il est alors possible de connaître les caractéristiques de chaque chargement voire d’obtenir une carte de rendement. La nouveauté de l’hiver 2017-2018 sur ce capteur NIR est qu’il peut aussi relever la graisse brute, les cendres et fibres (NDF, ADF).

© Schuitemaker
© Schuitemaker