Spécialiste de l'arrachage de betteraves, Moreau propose la Lexxis endives, une automotrice inspirée de la Lexxis betteraves. Le bâti arracheur de neuf rangs avec socs et moulinets d'éjection est hérité du précédent modèle, la Cetra. Il est désormais doté d'un système de contrôle précis de la hauteur de coupe des racines par roues de jauge et capteurs. Le circuit de nettoyage est long et progressif. Il est composé de quatorze chaînes et de deux vis hélicoïdales, qui sont entraînées et régulées hydrauliquement. Le volume de trémie est de 7 m3. L'ensemble est motorisé par un Volvo de 348 ch, qui anime les équipements hydrauliques. En cabine, un accoudoir muni d'un joystick regroupe l'ensemble des commandes.