L'appareil reprend la base de celui du constructeur italien Mazzotti : le MAF. Le châssis suspendu dispose de voies variables hydrauliques en option. L'Anaconda est disponible en 4.000 ou 5.000 l de capacité.

Du côté du moteur, on retrouve un bloc Perkins développant 238 ch. Si l'Anaconda partage la même base que le MAF, il possède néanmoins des équipements qui lui sont propres.

On retrouve ainsi les mêmes régulations que sur les autres pulvérisateurs Beyne. Les rampes disponibles de 30 à 42 m sont également celles du constructeur belge.

A terme, Beyne prévoit également de fabriquer son propre parrallélogramme afin de rendre l'appareil plus compact.