Chez Pöttinger, l’innovation concerne le combiné de semis et en particulier la herse rotative. L’idée est d’analyser le travail de la herse rotative juste devant les organes de semis et d’adapter les paramètres du tracteur pour réaliser un lit de semences optimal. Afin que le combiné de semis puisse prendre les commandes du tracteur, Pöttinger utilise l’Isobus de classe 3 qui autorise cette opération. Une caméra montée juste derrière le rouleau de la herse rotative analyse le travail de cette dernière et la finesse du lit de semences. Si le travail n’est pas satisfaisant, le semoir envoie un signal au tracteur pour diminuer ou augmenter le régime de la prise de force et la vitesse d’avancement. Pöttinger espère ainsi créer un lit de semences homogène dans les parcelles hétérogènes.