New Holland a reçu une citation pour son système de refroidissement optimisé HEHRS. Le constructeur annonce un gain de consommation de 4 %. Cette conception devrait équiper ses tracteurs à l’avenir et améliorer le rendement du moteur.

Contrairement à un pack de refroidissement classique qui peut regrouper jusqu’à 5 radiateurs, l’HEHRS en compte deux : un pour refroidir le moteur et le second pour la boucle basse température. Selon New Holland, avec l’encombrement réduit, le ventilateur utilise moins de puissance. Des échangeurs à plaques remplacent les traditionnels radiateurs. Ils sont reliés à un nouveau circuit de refroidissement à basse température (environ 50 °C). Cette boucle de refroidissement indépendante de celle du moteur, refroidi localement les différents composants du tracteur comme le condenseur de climatisation, l’huile de transmission, l’intercooler… Une pompe à eau électrique alimente en liquide de refroidissement les différents circuits (voir schéma). Des valves pilotées associées à des capteurs de températures modulent le débit de la pompe en fonction des besoins. Un algorithme contrôle le débit et l’ouverture de chacune des valves. Au besoin, il intervient également sur le régime du ventilateur à pas variable. Le pilotage individuel de chaque portion du circuit basse température réduit les durées durant lesquelles le ventilateur tourne à plein régime, et donc la consommation de GNR.