Le constructeur français avait déjà présenté un semoir polyvalent avec son NG Plus M et sa capacité à passer de 12 rangs pour les betteraves à 8 rangs pour le maïs en un temps record. Il revient aujourd’hui en étoffant sa gamme d’un semoir disposant de la même capacité, mais lui, plus adapté aux cultures du sud-ouest de la France. En effet, la nouvelle version pourra passer de 11 à 8 rangs, pour pouvoir semer le maïs et le tournesol ou le colza à environ 55 cm d’interrang avec la même machine. Monosem garantit un changement de nombre de rangs et de distribution en 30 minutes. Une rapidité possible grâce au relevage hydraulique des trois éléments semeurs qui est piloté depuis la cabine et aux platines coulissantes pour changer la largeur d’interrang.

© L. Coassin