Lors du passage en mode paillage, le chauffeur pilote depuis le poste de conduite un couloir hydraulique équipé d'un tire-paille rotatif. Ce système est breveté par le constructeur.

Entraîné hydrauliquement, le tire-paille alimente ensuite la turbine de la pailleuse. La distance de paillage est de 18 m.

Orientable verticalement, la goulotte pourrait devenir aussi rotative.

Le paillage terminé, le couloir se replie à l'aide de vérins hydrauliques et le tapis de distribution est opérationnel pour une nouvelle ration.