Le rachat de Lely par le groupe Agco porte déjà ses fruits et c’est une nouvelle gamme de presses à balles rondes qui fait son entrée au catalogue Massey Ferguson pour Agritechnica. Le nouveau catalogue comporte trois modèles à chambre fixe et deux modèles à chambre variable.

Les trois MF RB à chambre fixe produisent des balles de 1,25 m de diamètre et 1,23 m de largeur. Leur chambre est équipée de 18 rouleaux Powergrip. Le modèle simple RB 1125 F réalise un liage par filet. La RB 2125 F en cœur de gamme est dotée en option du système Xtracut à 13 ou 17 couteaux et le modèle de haut de gamme RB 2125 FPR est équipé en standard d’un hacheur à 25 couteaux.

En chambre variable, la MF RB 4160 V confectionne des balles dont le diamètre atteint 1,6 m tandis que la RB 4180 V peut monter jusqu’à 1,8 m de diamètre. Leurs chambres de pressage sont composées de quatre courroies et elles peuvent être équipées en option de 13, 17 ou 25 couteaux.

© Massey Ferguson

Système anti-bourrage

Toutes les MF RB sont équipées d’un ramasseur sans came équipé de cinq rangées de dents. Deux vérins hydrauliques lèvent et abaissent le pick-up en position de travail flottante. La largeur de ramassage varie de 2 m sur la RB 1125 F à 2,4 m sur les modèles à chambre variable. Derrière le rotor, le dispositif de coupe Xtracut est disponible sur toutes les presses, à l’exception de la RB 1125 F d’entrée de gamme. Sur les versions à 17 et 25 couteaux, les deux banques de couteaux à commande hydraulique modifient rapidement la longueur de hachage. Derrière, le système anti-bourrage Hydroflexcontrol escamote la partie avant du fond de la chambre pour éliminer les paquets de fourrage. Si cette manœuvre n’est pas suffisante, le fond de la chambre et les banques de couteaux peuvent être abaissés hydrauliquement depuis la cabine.

© Massey Ferguson

Pression constante

Sur les versions à chambre variable, deux rouleaux initient la formation du cœur de la balle. Le dispositif CPS (système de pression constante) utilise des ressorts et des vérins hydrauliques pour augmenter régulièrement la pression pendant la formation de la basse. Ainsi, la même pression est exercée depuis le cœur jusqu’à la périphérie. Le verrouillage de la porte est mécanique, ce qui permet d’économiser de la puissance par rapport à un système hydraulique.