Le pulvérisateur traîné d’entrée de gamme Primus est homologué et commercialisé en France. Il est relooké en cette année 2018. Les lignes de la cuve de rinçage, de la flèche, du poste de commande, etc ont été revues. Cette machine, éprouvée depuis plusieurs années, est issue des ateliers de fabrication de RTS situées dans le Nord de l’Allemagne. Lemken compte sur cette gamme pour compléter son offre avec des machines simples et économiques. Les capacités totales de ces Primus vont de 2 500 à 4 500 litres. Les rampes pendulaires se déploient sur des largeurs allant de 15 à 30 mètres. Elles sont à repliage latéral et horizontal vers l’avant sur trois segments, ce qui assure une certaine compacité de l’outil. Peu d’électronique est installée sur l’outil, mis à part le DPAE. Coupure de tronçon, modulation et assistance à la conduite sont toutefois possibles avec le terminal CCI-50 et un récepteur DGPS. Sur la série 12, les pulvérisateurs Primus sont équipés d’usine d’un système Isobus. La commande de vanne peut être électrique, ce qui autorise alors un arrêt automatique du remplissage. La version « EES » comprend une gestion automatisée du circuit d’eau, qui permet de réaliser les opérations de nettoyage depuis la cabine. Des capteurs de suivi du sol peuvent aussi être installés sur la rampe. Autre détail, le timon réversible permet d’accrocher le pulvérisateur tant en position haute que basse. Enfin, l’éclairage est désormais réalisé à partir d’ampoules LED.

© © Vincent Gobert