La nouvelle arracheuse traînée à deux rangs Evo 290 de Grimme était présentée pour la première fois au public lors d’Agritechnica. Grimme avait réservé une petite surprise sur cette machine. Elle était munie du système de nettoyage AirSep. Le constructeur allemand avait présenté le système en 2013 sur une SV. Le voici pour la première fois monté sur la Evo, qui reprend la technique d’arrachage des SE.

Le système AirSep est placé après la deuxième chaîne de tamisage. Le flux de pommes de terre et les déchets arrivent sur le dispositif. Le AirSep est un séparateur par flux d’air. Il prend en compte la densité des pommes de terre, plus faible qu’une pierre ou une motte de terre humide. Ainsi, les pommes de terre sont soulevées et continuent sur la chaîne suivante alors que les pierres et les mottes tombent sur un tapis d’évacuation. Elles arrivent ensuite dans un bac à pierres qui peut être vidangé en bout de parcelle.

Contrairement à la configuration sur la SV, le dispositif AirSep est placé à la suite des deux premières chaînes et donc avant les tapis à tétines. Les pierres sont donc rapidement éliminées du flux et blessent moins les tubercules.

Le constructeur recommande 25 ch supplémentaires pour ce dispositif proposé en option, soit 205 ch pour la Evo 290 AirSep.

Notons enfin que le constructeur présentait pour la première fois le design définitif de ses nouvelles Evo 290, une arracheuse traînée 2 rangs dans la veine des SE. On retrouvait deux modèles sur le stand. Une première arracheuse était équipée la trémie non-stop de 5,5 tonnes, et la seconde de la nouvelle trémie de 9 tonnes. Dans les deux cas, elles étaient équipées du dispositif TriSys et reposaient donc sur trois roues.

© P. Peeters