Les deux premiers sont motorisés par un Deere de 9 litres tandis que les trois autres reçoivent aussi un bloc maison, mais de 13,5 litres. Ces moteurs répondent à la norme Tier 4 final grâce à la combinaison d'un filtre à particule, d'une vanne EGR et d'un catalyseur SCR avec traitement à l'AD-Blue.

John Deere reste fidèle au moteur en position longitudinale. Du côté de la motricité, le boîtier de renvoi d'angle est lubrifié par aspersion au lieu de baigner dans un carter d'huile ce qui limite les pertes de puissance à ce niveau.

Le flux de récolte a été modifié par rapport à l'ancienne génération. Les 8000 peuvent recevoir deux canaux : 660 mm et 830 mm. Le diamètre du rotor est augmenté et la pierre d'affûtage dispose maintenant d'un entraînement hydraulique. Le réglage de l'alignement des couteaux peut se faire de deux façons : rapide en 45 sec pour un alignement transversal ou plus long (2 minutes) pour un réglage précis droite/gauche.

L'éclateur a été reculé pour limiter la friction dans le canal. Il est possible de monter l'éclateur à disques KernelStar 2. L'éclateur est désormais escamotable avec un système de manivelle.

Les ensileuses automotrices reçoivent la cabine héritée de la gamme des moissonneuses-batteuses. La vitre arrière est totalement dégagée pour améliorée la vue sur la goulotte.

Corinne Le Gall