Ce dispositif alimenté par l'énergie solaire simule la présence de prédateurs sur le site à protéger afin que les nuisibles se sentent en danger.

La balise Kryos peut fonctionner en mode jour ou nuit, selon l'espèce ciblée.

Les leurres sensoriels sont composés d'ultrasons, de séquences aléatoires de cris de congénères en détresse ou encore de bruit de prédateurs.

Les émissions sonores sont aléatoires et modulables en intensité.

L'agriculteur peut éviter le phénomène d'accoutumance des nuisibles en diffusant sur une large bande de canaux.

De nombreux accessoires comme des leurres visuels ou olfactifs peuvent compléter la balise.

Site : www.bestwarden.fr