Claydon va profiter du Sima pour présenter l’Hybrid T6C, un semoir plus léger et maniable que l’Hybrid T6. Selon Claydon, le T6C est 20 % plus léger que le T6 classique. Ainsi, le modèle traîné T4 de 4 mètres de largeur de travail a servi de base pour le T6C. Ce nouveau modèle offre une capacité de trémie de 3 500 litres, contre 5 500 litres pour le T6. Le poids à vide du T6C est de 7 tonnes, soit deux tonnes de moins que son grand frère. Cette trémie est utilisable à 100 % pour les semences ou en compartimentation 60 %/40 % pour incorporer de l’engrais lors du semis. Au niveau des organes de mise en terre, Claydon fait confiance à ses dents fissuratrices, avec 19 éléments disposés sur deux rangées. Les dents sont réglables individuellement et protégées par des plaquettes au carbure de tungstène. Les dents semeuses placent ensuite les graines au-dessus du canal de drainage créé par les dents fissuratrices. Selon les besoins de l’agriculteur, le T6C peut recevoir différentes variantes de socs. À l’avant, il est possible de monter des disques ouvreurs ou des pneumatiques de réappui. Toujours au catalogue des options, Claydon propose différentes solutions pour le recouvrement des lignes de semis comme des roues plombeuses, des planches et des herses-peignes. La turbine est entraînée hydrauliquement et le jalonnage est géré par une console RDS Artemis. Au transport, la largeur est de 2,97 m.