Le nouveau partenariat entre Claas et Liebherr a de quoi mettre du piment, et même du piquant dans le marché de la manutention. Le duo allemand présentait sous les couleurs Claas pas moins de sept nouveaux Scorpion ce dimanche 12 novembre au salon Agritechnica. Trois d’entre eux étaient présents sur le stand, à Hanovre. Les chargeurs télescopiques ont des capacités de levage allant de 3,2 à 5,6 tonnes. Les hauteurs de levage affichées se situent, en ce qui les concerne, entre 6,13 et 9,75 m. Les 7 mètres tiennent le haut du pavé avec cinq modèles. Suivant d’autres exemples récents dans la concurrence, le constructeur élargit sa gamme et propose le 1033 qui lève à 9,75 m et montre une capacité de levage de 3,3 t. Le principal travail commun entre les deux constructeurs se voit notamment dans la révision du cadre et des capots. La visibilité doit s’en trouver améliorée. Le point d’articulation du bras téléscopique a notamment été abaissé sur le cadre.

© V. Gobert/GFA

Comme leurs prédécesseurs, les nouveaux Scorpion sont animés par des moteurs Deutz. Conformes à la norme antipollution Tier 4 Final, ils développent 136 ou 156 ch. Deux transmissions hydrostatiques sont proposées, Varipower et Varipower Plus à trois gammes de vitesses. Cette dernière n’équipe toutefois que le Scorpion 756. Des modèles simples d’entrée de gamme, sans transmission Varipower, sont aussi disponibles. Une pompe hydraulique load-sensing assure un débit de 160 ou de 200 l/min. Une fonction appelée « smart loading » doit assurer la coordination des fonctions. Une commande de précision ou le retour automatique du godet peuvent y être associés. Une autre fonction doit optimiser le régime moteur pour la route ou l’utilisation du bras. Le « smart roading » peut ainsi permettre de diminuer le régime moteur pour accroître la puissance disponible. La fonction « dynamic power » adapte le régime en fonction du déplacement du joystick.

© V. Gobert/GFA

Un quatrième mode de déplacement est désormais possible : la marche en crabe manuelle. L’essieu avant reste orientable. Au niveau refroidissement, la vitesse du ventilateur se règle automatiquement, de même que sa réversibilité. Les Scorpion proposent en bout de flèche le changement rapide d’outil, compatible avec les générations d’outils précédentes. Le bras téléscopique reçoit pour la première fois une plaque de renfort sur les modèles 1033, 741 et 635. Le frein de stationnement est électro-hydraulique. Il se serre automatiquement lorsque le conducteur quitte son siège ou coupe le moteur. Il se désactive automatiquement après avoir engagé un sens d’avancement et appuyé sur la pédale d’accélération. Dans un communiqué, la marque précise enfin qu’à compter de décembre 2018, un nouveau modèle doté d’une capacité de levage de 6 t et d’une hauteur de levage de 9 m viendra compléter la gamme.

© V. Gobert/GFA

Vincent Gobert