Les mesures et acquisitions de données se font à partir d'un hélicoptère Sikorsky S-76 B. L'engin vole à une altitude comprise entre 20 et 80 mètres. L'arrière du cockpit intègre tous les appareils de mesure, reliés aux capteurs placés sous l'appareil.

A l'avant, un faisceau laser fait office d'altimètre. Juste derrière, un spectromètre à rayons gamma combiné à une caméra établissent la cartographie des sols en identifiant la présence de silicates, Potassium et d'oligo-éléments tels que le Bismuth et le Thorium. L'utilisation de l'hélicoptère permet de cartographier de grandes surfaces en une seule journée. Ces cartes sont ensuite employée pour ajuster les plans de fertilisation et prévenir d'éventuels problèmes au niveau des oligo-éléments.