Amazone améliore son semoir Cirrus avec l’arrivée d’un second point de chute pour les graines ou l’engrais. Une rangée supplémentaire de 16 disques de 410 mm est disposée entre les éléments semeurs arrière. Ces éléments sont reliés à une tête de répartition qui leur est destinée et peuvent semer à une profondeur maximale de 7 cm. La pression au sol est gérée depuis le terminal en cabine et peut être modifiée en continu. Elle peut atteindre les 100 kg. Bien sûr pour s’adapter à plusieurs systèmes de semis sur la même exploitation, le circuit pneumatique s’adapte si l’utilisateur souhaite envoyer les graines des deux trémies dans la même tête de répartition. Dans une telle configuration, la rangée d’éléments se relève pour ne pas impacter le sol. À chaque point de chute correspond une possibilité de modulation de dose intraparcellaire. Avec la trémie compartimentée en deux parties et le réservoir de microgranulés, il est possible de gérer trois cartes de modulation. Attention donc à ce que la console Isobus soit assez puissante pour faire fonctionner toutes ces fonctions en simultané.