Plus besoin de contrôler l’atterrissage, la nouvelle station mobile développée par Agri-Structures le fait pour vous. Dorénavant, le constructeur officie même sous le nom d’une activité spécialisée pour le drone et la robotique, AG-Robotique, pour « Avant-Garde Robotique ». C’est avec ce nom qu’il présentait au salon Innov-Agri la station mobile pour le décollage et l’atterrissage automatiques du drone effaroucheur. La station fait aussi office de base de rechargement de la batterie. Le drone s’y branche et se recharge tout seul.

Un robot effaroucheur

La filiale high-tech du spécialiste beauceron de matériel de travail du sol dévoilait aussi son robot effaroucheur. En test depuis plusieurs mois, il sera disponible en location pour le printemps 2019. Selon AG-Robotique, les essais effectués avec Terre Inovia ont été concluants. D’autres doivent avoir lieu avec Arvalis. Le robot fonctionne de manière autonome. Il suffit de lui indiquer un parcours via des points GPS. Son autonomie atteint la journée et il peut emporter jusqu’à 10 kg de charge utile. Il est ainsi possible d’installer plusieurs systèmes pour effaroucher : générateur de sons, dispositif lumineux, formes, etc. L’équipement de base comporte un répulsif acoustique émettant 120 décibels à 1 mètre : cris de prédateurs, cris de détresse des oiseaux cibles ou encore gêne physiologique. Les nuisibles des cultures n’ont qu’à bien se tenir !

Robot effaroucheur. © Vincent Gobert/GFA

Vincent Gobert