Spécialiste des solutions connectées pour l’arboriculture, Adolf Betz a développé un système pour évaluer la quantité et la taille des futurs fruits à partir de l’analyse de la floraison et adapter l’éclaircissement en conséquence. Appelée Darwin, la solution est basée sur une caméra qui remplace l’estimation visuelle de l’agriculteur. La caméra est montée sur l’engin d’éclaircissage. Elle détecte la densité de la floraison sur chaque arbre et transmet la donnée à l’ordinateur de bord du tracteur. Un algorithme d’éclaircissement analyse la donnée et transmet les réglages nécessaires à l’outil monté juste derrière. En option, il est possible de combiner Darwin avec un récepteur GPS, qui mémorise la position et l’inflorescence de chaque arbre.