Rechercher

 

accueil  Accueil / Nouveautés / Inel d'Or : le palmarès de 2012

Inel d'Or

Le palmarès de 2012

Publié le mardi 11 septembre 2012 - 07h55

    • agrandirla taille du texte
    • reduire la taille du texte
    • imprimer

Les Inel d'Or 2012, qui récompensent les innovations de l'année en élevage dans six catégories, ont été remis le 10 septembre 2012 à Rennes, en avant-première du Space.

Cet événement est organisé par L'Eleveur laitier et La France agricole. Les différents jurys sont constitués d'experts et d'éleveurs.

 

 

 

Palmarès des Inel d'Or en 2012

Cinq Inel d'Or et deux mentions spéciales ont été décernées dans les catégories suivantes :

- Nutrition animale : Inzo : Aliplan GES (Inel d'Or)

- Équipement d'élevage :

• Lely Vector : automatisation de l'alimentation (Inel d'Or)

Patura : verrou automatique (mention spéciale)

- Santé animale : Jorgen Kruuse : bandage chaussette Bovivet (mention spéciale)

- Machinisme : Merlo : contrôle dynamique du chargement (Inel d'Or)

- Services : Clasel/Orgne Conseil Elevage/Avenir Conseil Elevage : indicateur d'acétonémie (Inel d'Or)

Sociétal : Association Blanc Bleu Cœur : compteur Eco-Méthane (Inel d'Or) 

  

 

 

NUTRITION ANIMALE

Inel d'Or à INZO : Aliplan GES

Le module Aliplan GES (gaz à effet de serre) est une méthode simple et rapide, à destination des techniciens et fabricants d’aliments pour estimer les émissions de GES liées au troupeau laitier et à son alimentation.

Dans un premier temps,  l’objectif est de sensibiliser les éleveurs sur ce sujet, sans lourdeur et dans un minimum de temps. Ensuite, il sera possible de leur proposer des évolutions dans leurs pratiques agronomiques et alimentaires pour limiter les émissions de GES.

Aliplan calcule les gaz à effet de serre en kg-équivalent CO2 émis par les aliments concentrés achetés, la culture des fourrages entrant dans la ration et la production de méthane des animaux.

Pour les aliments composés, les valeurs GES de chaque matière première sont saisies dans le logiciel de formulation, complétées par les émissions liées aux process industriels et à la commercialisation.

Pour les cultures fourragères et céréalières, il faut saisir tous les paramètres nécessaires : rendement, type de travail du sol, fumure, devenir des résidus, etc.

Le bilan des émissions se fait sous forme d’une présentation graphique avec, d’un côté, le volet de l'alimentation et, de l’autre, le volet de la fermentation entérique du troupeau.

Certaines pratiques agronomiques peuvent améliorer le bilan ou l’emploi d’aliments à faible taux d’émission de GES. Les fermentations entériques peuvent être réduites en améliorant l’efficacité alimentaire et la productivité, ou avec l’emploi de produits spécifiques (acides gras insaturés).

 

L'avis du jury

« C’est un sujet qui n’est pas encore d’actualité mais qui pourrait le devenir dans un avenir proche. Le jury a donc voulu récompenser cet outil de sensibilisation des éleveurs.

Il permet ensuite d’envisager des évolutions de la ration des vaches laitières ou du système fourrager sur ce critère des gaz à effet de serre. Ce module reprend les matrices en vigueur actuellement, même si certaines seront amenées à évoluer.

Certes, les éleveurs ne sont pas encore prêts à recevoir un conseil en alimentation prenant en compte ce critère, mais la filière laitière s’interroge déjà et une communication sur les produits laitiers pourrait accélérer les choses. » 

Haut de la page 

 

 

 

ÉQUIPEMENT D'ÉLEVAGE

Inel d'Or à LELY pour le VECTOR : automatisation de l’alimentation

Ce système d’alimentation automatique reprend le principe du robot pousse-fourrage Juno sur lequel a été adaptée une trémie mélangeuse de 2 m³.

Ce robot mélangeur distributeur est chargé dans un espace baptisé « cuisine d’alimentation ». Ici sont stockés les différentes balles de foin et blocs d’ensilage, ainsi que les cellules de concentrés.

C’est un grappin se déplaçant le long d’un rail, qui prélève les différents fourrages pour les charger dans le bol mélangeur. Un système de pesons placés sur le bol communique avec le grappin pour ajuster au mieux le poids des différents fourrages.

Une fois le mélange terminé, le Lely Vector quitte la cuisine et se dirige vers les tables d’alimentation. Il est guidé d’abord par une bande métallique au sol, puis par des capteurs de distance qui lui permettent de suivre la table d’alimentation.

Le robot assure à la fois la fonction de pousse-fourrage et de distribution de la ration par l’intermédiaire d’un démêleur et d’une trappe. Grâce à un capteur laser, il a la capacité de mesurer la hauteur restant dans l’auge, et ainsi d’enclencher la fonction distribution quand le fourrage vient à manquer. Le Lely Vector est capable d’alimenter 250 à 300 animaux au cours d’un cycle de 24 h.

 

L'avis du jury

« Même si ces systèmes d’alimentation automatiques peuvent être jugés coûteux, ils répondent à une demande des éleveurs qui souhaitent se libérer de cette astreinte.

Avec Lely, c’est la mélangeuse qui se déplace dans le bâtiment pour distribuer la ration complète après avoir été chargée automatiquement dans un espace spécifique. Son intérêt est de nécessiter peu de travaux dans le bâtiment et il peut être facilement mis en place dans une étable existante.

Le robot a aussi la capacité de circuler d’un bâtiment à l’autre sans aménagements extérieurs. Mais nous nous sommes interrogés sur la propreté de l’espace de chargement qu’il faut sans doute entretenir régulièrement. »

Haut de la page

 

 

ÉQUIPEMENT D'ÉLEVAGE

Patura : verrou automatique (mention spéciale)

Le verrou automatique TS est formé d’un goujon muni d’un ressort qui remplace le verrou manuel.

L’éleveur n’a plus besoin de fermer manuellement la barrière. Il suffit de la pousser et le loquet sur ressort s’enclenche automatiquement. Les animaux ne peuvent pas l’ouvrir du fait de son emplacement entre la barrière et le poteau.

Ce verrou sera particulièrement intéressant dans les couloirs d’amenée des vaches laitières à ouvrir et à fermer plusieurs fois par jour. Ce système de brides et de verrous pour poteaux carrés et ronds s’adapte à toutes les tailles de barrière.

 

L'avis du jury

« Le jury a voulu signaler ici un accessoire qui ne coûte que quelques euros, mais qui peut rendre de grands services aux éleveurs dans leurs tâches quotidiennes.

L’intérêt est de pouvoir fermer une barrière d’une seule main en toute sécurité. Nous avons apprécié aussi que ce verrou automatique s’adapte à tous types de barrières. »

Haut de la page

 

 

SANTÉ ANIMALE

Jorgen Kruuse : bandage chaussette Bovivet (mention spéciale)

Ce bandage de type « chaussette trouée » sert de pansement dans le traitement des dermatites digitées.

Il est fabriqué dans un tissu hydrofuge élastique, conçu pour épouser la forme des onglons. Sur sa face intérieure est cousu un tampon de ouate qui accueille le gel désinfectant. Une fois posé, il épouse et protège parfaitement la plaie à soigner.

Par rapport à un bandage classique, la pose est beaucoup plus rapide : trente secondes, pas plus, et pas de risque non plus d’avoir trop ou pas assez serré le bandage.

Ensuite, on peut vérifier l’évolution de la lésion, deux ou trois jours après le traitement, en soulevant le bord de la chaussette, et donc sans avoir à défaire et refaire tout le pansement.

Trois tailles sont disponibles : M (pour génisses et petites vaches), L (pour vaches adultes) et XL( pour grandes races). Ce bandage se retire très facilement, sans contention de la vache, avec une canne munie d’un crochet.

 

L'avis du jury

« Nous avons voulu mettre en avant cet accessoire pratique. En effet, la pose est effectivement beaucoup plus rapide et facile à réaliser qu’avec un bandage traditionnel. La chaussette protège mieux la plaie qu’un bandage mal fait.

Cela peut être particulièrement intéressant sur des lésions évoluées et dans des environnements sales. On peut aussi apprécier la possibilité de vérifier la plaie sans enlever le bandage. Quoique cela nécessite, la plupart du temps, une nouvelle contention de la vache. »

Haut de la page

 

 

 

MACHINISME

Inel d'Or à MERLO : contrôle dynamique du chargement

Depuis 2010, tous les télescopiques doivent répondre à la réglementation EN 15000, censée améliorer les risques de basculement vers l’avant en limitant certains mouvements. Ce système, appelé « coupure des mouvements aggravants », peut être désagréable pour l’utilisateur dans le travail quotidien.

Le système de contrôle dynamique du chargement M CDC, conçu par Merlo, cherche à offrir plus de praticité avec notamment un écran en cabine qui permet à l’opérateur de surveiller, en temps réel, le degré de sécurité dont il dispose.

Cet outil utilise plusieurs paramètres : la charge (capteur sur le vérin), la sortie et l’angle d’inclinaison du bras, et un mécanisme de reconnaissance automatique de l’équipement.

En effet, tous les équipements qui sortent des usines Merlo sont équipés d’un capteur de reconnaissance, qui s'interface avec le capteur du tablier pour identifier l’outil durant la phase d’accrochage.

L’équipement attelé s’affiche sur l’écran ainsi que l’indice de stabilité (en pourcentage), la position graphique du chargement, le poids net, le poids brut et la configuration géométrique du bras.

D’un seul coup d’œil, l’opérateur sait s’il est en position de sécurité autorisant la vitesse maximale des mouvements ou en position de pré-alarme avec vitesse des mouvements ralentis.

 

L'avis du Jury

« Nous avons voulu primer un élément de sécurité supplémentaire pour des outils souvent utilisés par différents chauffeurs. Avec ce contrôle dynamique du chargement, l’opérateur visualise en permanence l’indice de stabilité de la machine sur l’écran. Il est informé du risque. C’est une assistance à la conduite intéressante.

En outre, ce système intègre une reconnaissance automatique de l’équipement attelé au tablier. Sur l’écran en cabine du M CDC, l’opérateur bénéficie aussi de toutes les informations de pesées des charges transportées avec le poids net instantané, la visualisation des vingt dernières pesées et les cumuls des poids. »

Haut de la page

 

 

 

SERVICES

Inel d'Or à CLASEL/ORNE CONSEIL ELEVAGE : indicateur d'acétonémie

On estime que 3 à 5 % des vaches sont en cétose clinique dans un troupeau, tandis que 7 à 25 % seront en cétose subclinique, donc sans symptômes visibles. Les conséquences sont importantes : perte de production et dégradation des résultats de reproduction.

D’où l’intérêt de disposer d’un modèle biologique qui permet, en routine, un diagnostic facile de cette maladie métabolique dans les élevages. C’est ce que proposent ces trois organismes de conseil. Ils utilisent les analyses infrarouges du lait qui dosent les corps cétoniques ainsi que l’évolution du rapport TB/TP.

L’objectif est d’apporter à l’éleveur un indicateur précis et graduel. Pour cela, chaque vache dispose, pendant les cent premiers jours de lactation, d’un tableau de bord avec une note allant de 0 à 5. La note 0 correspond à un animal sain et celle comprise entre 3 et 5 à un animal malade.

En un seul coup d’œil, l’éleveur repère les vaches cliniquement malades et celles qui apparaissent douteuses. Cela permet d’anticiper rapidement, en modifiant la ration vers des aliments plus riches en amidon et(ou) en distribuant un aliment précurseur du glucose, comme le propylène glycol. 

 

L'avis du jury

« Voilà un indicateur plus précis que le simple rapport TB/TP pour repérer au plus tôt les vaches en acétonémie. C’est un service simple à mettre en œuvre et pratique pour l’éleveur puisque les analyses se font sur les échantillons du contrôle de performance.

La présentation permet de repérer très facilement les vaches douteuses et ainsi de recaler rapidement la ration des démarrages en lactation. Cet outil est aussi proposé à un coût très abordable. D’autres entreprises de conseil en élevage, notamment tout l’ouest de la France, semblent prêts à déployer ce service dès cet automne. »

Haut de la page

 

 

 

SOCIÉTAL

Inel d'Or à l'Association Blanc Bleu Cœur : Eco Méthane

La démarche Eco Méthane de l’Association Bleu Blanc Cœur (BBC) a pour premier objectif de comptabiliser les émissions de méthane économisées grâce à une alimentation de vaches laitières comprenant l’herbe, des graines de lin extrudées et de la luzerne.

Elle se  base sur la méthodologie validée en 2011 par le ministère de l’Ecologie, du Développement durable, des Transports et du logement : calculer les réductions d’émissions de méthane à partir de la composition en acides gras du lait de vache.

Le second objectif d’Eco Méthane est de donner à l’éleveur un indicateur mensuel de sa production de méthane. Cet indicateur devient un outil de pilotage des performances techniques du troupeau. En effet,  la production de méthane élevée diminue la valorisation de la ration alimentaire et donc pénalise la production de lait.

Le dernier objectif d’Eco Méthane est de créer un compte épargne CO² pour chaque éleveur qui lui permettra de valoriser ses kilogrammes de CO².
Le projet Eco Méthane est ouvert à tous les éleveurs, engagés dans la démarche Bleu Blanc Cœur ou non.

Cette démarche représente un intérêt zootechnique, économique et environnemental pour l’élevage laitier mais aussi une reconnaissance par la société du travail des éleveurs laitiers. 400 exploitations sont engagées à ce jour, 1.000 est l’objectif pour 2012.

 

L'avis du Jury

« Nous avons retenu Le compte épargne CO² parce que tous les éleveurs sont concernés par cette démarche. Tous peuvent adhérer qu’ils fassent partie de l’association Bleu Blanc Cœur ou pas.

C’est une première mondiale validée par le ministère de l’Agriculture et du Développement durable qui peut avoir un réel  impact positif pour l’élevage laitier en donnant une image innovante et moderne auprès des consommateurs.

Le « panneau de ferme »  pour les éleveurs qui entreront dans la démarche équivaut à une campagne d’affichage perpétuelle pour valoriser leur engagement.

Mais aussi parce que l’association Bleu Blanc Cœur est vecteur  de communication positive pour l’élevage déjà relayé par des produits des grandes marques avec plus de 550 produits estampillés BBC. »

Haut de la page

 

Mots-clés : ,



SERVICES EXPERTS

>Première inscription

Je suis déjà inscrit :
Mon identifiant :
Mon mot de passe :  
| Aide |
puce Identifiants oubliés ?
puce Toutes les offres d'abonnement
> Feuilletez un ancien numéro

MATERIEL D'OCCASION

Achetez et vendez votre matériel d'occasion sur Terre-net Occasions !
100% GRATUIT pour les agriculteurs!
 
Marque :
    Modèle :
     
    Terre-net Occasions
    SONDAGE

    Elevage : pour quelle raison principale vous déplacez-vous sur un salon professionnel ?

    > Tous les Sondages
    Les sujets
    LES PLUS LUS

    Archives de
    La France Agricole

    Recherchez

    dans les archives de la France Agricole et

    Feuilletez

    les numéros depuis 2004

    Suivez La France Agricole :
    la France Agricole sur Facebook La France Agricole sur twitter La France Agricole sur Google +

    Nos offres d'abonnement
    simples ou couplées,
    à nos publications
    hebdomadaires
    et mensuelles

    > Découvrir nos Offres

    Les publications du Groupe France Agricole
    En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de nous permettre d’améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus et paramétrer les traceurs. OK