Après une année 2017 difficile économiquement, les agriculteurs ont opté davantage pour des semences de ferme que des semences certifiées. Résultat, les surfaces de multiplication de céréales à paille ont diminué de 17 % en Région Centre-Val de Loire. Pour 2018, les surfaces de céréales et celles de maïs sont toujours en retrait, seuls les blés hybrides tirent leur épingle du jeu. En...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
65%

Vous avez parcouru 65% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !