Maine-et-Loire. À l’appel de la Confédération paysanne, une centaine d’agriculteurs ont manifesté, le 14 janvier, dans les allées du Sival (1), à Angers. Les militants, concentrés autour du stand de Vilmorin, reprochent aux semenciers, et à Vilmorin en particulier, de créer des variétés d’endives par fusion cellulaire entre un tournesol et une chicorée. Une technique qui, selon...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
97%

Vous avez parcouru 97% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !