Semer pendant la récolte en adaptant une tête de répartition ou un éclateur sous la coupe de la moissonneuse-batteuse apporte un important gain de temps pour l’implantation du couvert. Avec cette méthode, la graine profite de l’humidité sous le lit de paille broyée laissé par la moissonneuse pour germer et lever dans de bonnes conditions.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
1%

Vous avez parcouru 1% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !