« Tous les jours, sept exploitations laitières disparaissent en France », s’inquiétait André Bonnard, secrétaire général de la Fédération nationale des producteurs de lait (FNPL), lors de l’assemblée générale du syndicat en mars dernier. « Dans cinq ans, il n’est pas certain que la France produise assez de lait pour sa consommation intérieure », estime...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
43%

Vous avez parcouru 43% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !