C’est la fin d’un feuilleton qui dure depuis près de deux ans. Lundi 27 novembre, les États membres de l’Union européenne se sont enfin mis d’accord sur le sort du glyphosate, en votant en faveur d’une nouvelle autorisation de l’herbicide pour cinq ans. La Commission a fini par obtenir la majorité qualifiée qu’elle appelait de ses vœux : dix-huit pays, représentant plus des 65 % de la population de...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
34%

Vous avez parcouru 34% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !