a la suite de la décision d’autorisation du glyphosate pour dix-huit mois, prise le 28 juin, la Commission européenne avait dit s’atteler à faire adopter les conditions de restrictions de son usage par les États membres (1). Voilà qui est fait : le 11 juillet, des restrictions d’usage dans les jardins et parcs publics et d’utilisation de « certains co-formulants » ont été votées au...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
44%

Vous avez parcouru 44% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !